Cucurbitacés

4 Oct
PAR: PAQUEBOTTE

 

Le mois d’octobre me ramène toujours à mon enfance. Les tas de feuilles, le manteau d’hiver sous le costume d’Halloween, le givre sur les pelouses, au matin…

…Ainsi que la traditionnelle recherche de la citrouille parfaite, celle qu’on éventrera avec plaisir, et qui mettra notre maison sur la mappe des  »bien décorées » du quartier.

Profil recherché: Immense, orange, lisse, aux courbes bien définies.

On la voudrait presque cirée.

Je dis : STOP.

Dans le monde superficiel où nous vivons, allons chercher l’essence du bonheur en décorant nos balcons avec des courges difformes et pleines de boursouflures.

BRISONS LE CARCAN DE LA PERFECTION!

N’enseignons pas à nos enfants la discrimination par l’apparence, enseignons leur les bienfaits d’une société multiple, une société dans laquelle les courges effraient bien mieux les enfants que les citrouilles souriantes.

Sur ce, je vais magasiner ma Buttercup.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :