L’équité gastronomique

11 Oct
PAR: PAQUEBOTTE

 

Les années 80 n’ont pas laissé à la société actuelle que les toupets crêpés,  l’Accord du Lac Meech et le Sida. Non. Ce fut aussi la décennie de l’éveil des sens, je parle évidemment ici de Retour vers le Futur, Michael Jackson, et, plus près de chez nous, des restaurants Apportez votre vin -lesquels seront désignés ci-après sous le charmant acronyme de AVV.

Ayant pullulé d’abord sur le Plateau Mont-Royal, les AVV se sont éparpillés à travers la ville comme le pollen au mois de mai, faisant le bonheur des amoureux de la bonne bouffe aux moyens légèrement réduits (lire: les étudiants et ceux qui passent le trois-quart de leur paie dans leur loyer, et encore plus particulièrement ceux qui répondent aux deux catégories mentionnées).

Aujourd’hui, en 2010, que reste-t-il du bonheur semé par les AVV? Comment se porte la culture de l’AVV, sur le Plateau comme ailleurs? Qui a tué le Colonel Mustard dans le living room avec le revolver?

Je me propose comme ambassadrice, mesdames et messieurs, afin d’encenser les AVV faisant honneur à la gastronomie, et de débusquer ceux qui vous traiteront comme de vulgaires mangeurs de macaroni aux tomates.

Armée d’une bouteille de Bordeaux 2005,  je dégusterai la ville, et vous livrerai mes impressions.

Je vous donne déjà, en primeur, le nom des deux premières cibles : Le très connu EDUARDO, ainsi que le moins connu LA SALAMANDRE.

Here I come, AVV.  À vos chaudrons!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :