Eduardo – Unrated version

9 Nov
PAR: PAQUEBOTTE

 

JE SAIS! Je suis en retard dans mes commandes! Mais ne vous en faites pas, je vous régalerai de mes commentaires sur les AVV de Montréal jusqu’à la fin des temps à partir de MAINTENANT.

Je commence avec ZE institution AVV chez les étudiants du tronçon Est de la ligne orange, j’ai nommé le très populaire EDUARDO!

Charmant petit restaurant de la rue Duluth, Eduardo donne l’impression, de l’extérieur comme du vestibule, d’un petit morceau de chaleur italienne déposé sur un trottoir oublié (oui oui).

Une amie à moi, dont les goûts épicuriens orientèrent toujours mes choix gastronomiques, m’avait conseillé de ne pas m’aventurer trop en dehors des classiques du menu.  J’abordais donc Eduardo avec simplicité et bonhommie, comme dans «Ne nous attendons à rien, chéri, mais choississons tout de même une bonne bouteille. Si c’est immangeable, on n’aura qu’à se saoûler pour oublier l’addition»

Première impression: Ostie que c’est tassé.

Ne mâchons pas nos mots. Par trois fois, je suis passée à un cheveux de répondre à la dame de la table à côté que, non, ça ne devrait pas déranger sa meilleure amie si elle lui annonce qu’elle a acheté les mêmes bottes d’hiver qu’elle, mais à moitié prix.

Pour les soirées de couple où l’on veut s’épancher sur les folies qu’on compte faire une fois sous les draps, c’est raté. Pour les anniversaires en grand groupe, pourtant, c’est bien pratique. Seul bémol: vous devez attendre dans l’entrée que le groupe soit complet avant de vous voir assigner une table.

Et la bouffe, et la bouffe, qu’en est-il de la bouffe? C’est «ben correc’».  Loin de la gastronomie, la cuisine du Eduardo est comparable à ces pâtes réconfortantes mais sans surprises dont on se gaverait tout le mois de novembre. Des plats qui ne s’imposent pas dans les discussions des convives.

Côté service, pas de cérémonies, mais beaucoup d’efficacité. Vous avez un spectacle à 20h au Théâtre d’Aujourd’hui? Vous pouvez vous pointer au Eduardo à 19h sans crainte de devoir demander un doggy bag à la serveuse. Parlant de serveuse, la meilleure, vraiment, c’est la plus âgée, blonde, dont les rares paroles sont teintées d’un léger accent français.

Je suis sûre qu’elle s’appelle Odette.

Au final, Eduardo, c’est du assez-beau-assez-bon-pas-cher, aussi classique qu’un spaghetti bolognaise!

Bon Appétit!

Eduardo : 404, ave. Duluth est

Publicités

5 Réponses to “Eduardo – Unrated version”

  1. mel 9 novembre 2010 à 04:31 #

    haha! j’ai le goût d’y aller pour voir Odette!

  2. Maxouel 9 novembre 2010 à 10:22 #

    Moi je dis qu’elle s’appelle Michelle.
    Pis y a une SAQ express à côté, faque même pas besoin d’être prévoyant, pour le vin !

  3. christel 9 novembre 2010 à 23:09 #

    petit conseil : pour le même prix ou presque …tu vas au Mozza ..sur ST-Catherine dans le village …grandement meilleur que les pâtes trop cuites et trop salés du Eduardo . c’est aussi un BYOB… :)

    SAQ à côté !

  4. pleurotte 11 novembre 2010 à 11:39 #

    Ben d’accord avec paquebotte et christel!

  5. Choux Gras 16 novembre 2010 à 09:51 #

    Il parait qu’Eduardo, c’est bon pour la gelato

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :