Ça va?

14 Nov
PAR: SOF LA TOF

 

Pour atténuer le raz-de-marée déclanché par Paquebotte avec ses deux derniers articles, j’enchaînerai avec un petit billet sur un simple principe de la vie. Parce que oui, mesdames et messieurs, malgré les apparences, nous avons, nous Langues Sales, certains principes.

Un des plus importants pour moi concerne une minuscule phrase utilisée à profusion à chaque jour de nos pauvres vies : (Comment) ça va?

Une question de deux à trois mots, une formule de politesse, un enchaînement presque automatique à « Salut! ». Et pourtant! C’est un combat de chaque jour que je tente de livrer à cette phrase, un combat sourd, subtil et plein de malaise.

Je vous explique : au secondaire, un professeur extraordinaire m’avait expliqué qu’il ne demandait jamais aux gens comment ils allaient, pas plus qu’il ne répondait avec un « Et toi? » lorsque que la question lui était posée.

Un principe que j’ai adopté, malgré les extraordinaires moues qu’il engendre souvent – la face confuse de la personne à qui je répond non, le « oui » prononcé par mon interlocuteur sans que je lui ai dit quoi que ce soit ou le p’tit fret qui se crée quand il voit que la question ne viendra pas.

Je ne le fais pas pour avoir l’air originale ou plus intelligente, mais bien parce que je trouve fondamental d’être honnête vis-à-vis les autres. Si je demande à quelqu’un comment il va, c’est que je suis prête à entendre la réponse, qu’elle soit positive ou négative, et tout ce qui vient avec. Si je me fous un peu  de mon interlocuteur – pas péjorativement, juste parce qu’il s’agit d’une conversation anodine avec une connaissance – et bien je ne lui demanderai certainement pas comment il va, surtout qu’il n’a certainement rien à faire de mon état non plus.

J’suis too much, vous pensez?

Publicités

4 Réponses to “Ça va?”

  1. paquebotte 14 novembre 2010 à 22:07 #

    Comme d’hab.
    Pour moi, le «Ça va» est, comme le «Bonjour» quelque chose qui veut dire complètement autre chose que son sens premier. «Bonjour» ne vise pas à souhaiter une bonne journée à notre interlocuteur, c’est plutôt une signal envoyé à ce dernier pour lui signifier qu’on a remarqué qu’il existait. Pareil pour le «Ça va».

  2. Maxouel 15 novembre 2010 à 02:26 #

    Je suis d’accord avec Paq. C’est comme un «one two check» de la communication. On est vivants. Ça va? Ça va.

    Cela dit, je trouve qu’il en est tout autrement du «comment ça va ?». Me semble que ça demande une vraie réponse.

    Et finalement, c’est pas comme si vous autres blogueuses des langues sales aviez vraiment à vous soucier de communiquer, hein? Vous chiâlez, spa pareil.

  3. pleurotte 17 novembre 2010 à 00:24 #

    Je ne sais trop quoi penser. Je suis d’accord avec Sof, mais aussi avec les réponses… J’ai toujours le réflexe de demander «ça va», même si je trouve le réflexe un peu absurde, et je suis prise au dépourvu quand on me répond simplement «non». Je crois que je prends «ça va» pour «j’espère que ça va».

  4. Luc 8 janvier 2011 à 00:12 #

    Je suis 100% d’accord avec Sof. J’espère tout le temps que les gens qui m’entourent se sentent suffisamment à l’aise avec moi pour me dire vraiment comment ils vont, loin des faux-semblants. Réciproquement, je souhaite qu’ils m’aiment assez pour recevoir mes désarrois lorsque ceux-ci se produisent. Je comprend les principes de politesse qui se cachent derrière cette question, mais je les rejette consciemment.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :