Message ramassé dans une bouteille, sur le bord du fleuve.

29 Nov
PAR: LANGUES SALES

 

Chers lecteurs,

Nous sommes présentement otages à bord du navire Findesessionus, nos ravisseurs nous fouettent à coups d’ouvrages de références, d’ordinateurs portables, de piles de notes de cours et ne nous donnent comme seul ravitaillement qu’un gallon de café par jour.

Nous avons averti les autorités. Le gouvernement prendra les mesures nécéssaires afin de nous sortir de là.

Nous avons entendu dire que nous serions libérées juste avant les fêtes. Espérons que la glace sera prise sur le fleuve et que nous pourrons marcher jusqu’à la berge, parce que l’eau est frette en ti-pepère pour nager à ce temps-ci.

Bien à vous,

Les Langues Sales

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :