Emo Tale chez les voisins d’en haut

14 Jan
PAR: PAQUEBOTTE

 

il est minuit dix sept au **04 Berri. de ma chambre, je perçois des lamentations empreintes de souffrances. je me dis que la télé joue fort en haut. après tout, j’avais reconnu facilement, quelques heures auparavant, à travers la non-isolation de mon plafond, chacune des rimes grivoises de la très célèbre « j’ai la quéquette qui colle ».

il est minuit vingt. je vais aux toilettes. j’entends très clairement la voisine d’en haut pleurer très, très fort au dessus de ma tête.je sais que la salle de bain de l’appartement du dessus est au dessus de la mienne car leur toilette a débordé cet été et ça a refoulé dans mes tuyaux. elle est donc en train de pleurer dans sa salle de bain. soit, donc, accoudée sur le rebord de son bain, ou sur la lunette de sa toilette.

il est minuit trente. je sors de la salle de bain (j’ai le dictionnaire du superflu de desproges comme lecture de cabinet d’aisance, j’y reste toujours plus longtemps pour le lire). elle pleure encore. ça fait au moins quinze minutes. fort, je le répète. sur le rebord de son bain.

je me dis. mettons qu’il l’a frappée, mettons qu’il s’est suicidé, mettons qu’elle va se pendre dans les deux prochaines minutes et que je vivrai avec le remord toute ma vie, mettons qu’elle n’attend qu’un sauveur (moi), mettons qu’elle se suicide et que son fantôme hante l’immeuble pour toujours, mettons que.

il est minuit quarante sept. je suis dans mon bureau. au dessus de moi, c’est leur salon, dans lequel joue en boucle depuis dix minutes  la très joyeuse chanson de léo ferré « avec le temps ».

après deux mois d’engueulades à des heures impossibles, d’assiettes brisées sur leur plancher (mon plafond) et de bardas incroyable, j’ose enfin croire à la rupture définitive du couple.

ENFIN!

Publicités

4 Réponses to “Emo Tale chez les voisins d’en haut”

  1. Sof la Tof 14 janvier 2011 à 01:56 #

    Encore des nouveaux voisins! Hé boboy!

  2. pleurotte 14 janvier 2011 à 02:33 #

    Je peux présenter ta voisine d’en haut à mon voisin d’en haut, si nécessaire, ça va lui remonter le moral.

  3. paquebotte 14 janvier 2011 à 09:44 #

    La mienne a dans la cinquantaine. Ce qui rend le Emo Tale encore plus intense. Je trouve.

  4. La Fille 14 janvier 2011 à 10:30 #

    La trame sonore ajoute sensiblement à ce drame urbain. Bien qu’avoir la chanson « j’ai la quéquette qui colle » en tête à 9h00 le vendredi matin n’est pas forcément synonyme de plaisir. Merci, paquebotte.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :