Les langues d’ailleurs

21 Juil

Bon, je sais. Vous vous dites sûrement que les Langues Sales sont mortes avec tout ce temps passé sans posts ni aucune mises à jour. Et bien non! Nous sommes plus vives que jamais c’est juste que…ben, c’est connu, on a plus de choses à critiquer quand il fait pas beau. Et avec la belle température, quelques unes d’entre nous on décidé qu’il valait mieux explorer de nouvelles langues, les langues du monde, histoire de revenir encore plus érudites du franc-parler lorsque la grisaille de l’automne recommencera.

Abus-Rage est partie sur le vieux Continent alors que moi, j’ai décidé qu’il fallait que je délie ma langue anglaise question de mieux pouvoir critiquer ces chères têtes carrés. Non, mais sérieusement être habile de la langue comporte son tas de lots d’avantages! Et là je ne vous parle pas de l’art de faire un noeud avec une queue de cerise dans sa bouche ( Voir 10min20)  défi que j’ai lamentablement échoué…

Chose certaine, la langue anglophone n’est pas ma tasse de thé, mais plutôt mon sirop Buckley ( à prendre VRAIMENT lorsque très très nécessaire) alors histoire de briser cette barrière pour toujours, je quitte ce cher Québec pour des horizons plus unilingues…Enfin, Vancouver n’est pas dans la province la plus anglophone qu’il soit–pensons aux très nombreux Asiatiques et aux milliers de Québécois dans la vallée d’Okanagan–mais comme je serai dans un contexte différent (EXPLORE ton Canada), je devrais me débrouiller.

Un mois sans parler français sous peine de MORT…J’exagère peut-être un petit peu. Alors tout ça pour dire que je m’en vais rejoindre les miens ( je vous parle bien sûr des Chinois de la côte) et que si j’ai de la chance, en septembre vous allez peut-être avoir l’honneur de  lire un post trilingue. Oui oui! J’ai de l’ambition hein? Non mais pour vrai, si je m’ennuie trop, je vous gratifierai d’un Vancouver in Polaroïd avec ma plus belle plume Shakespearienne. D’ici là, plaignez-vous bien de la chaleur sans moi, car où je vais c’est plutôt la plage et la température fraiche qui m’attend.

Ciao

Publicités

Une Réponse to “Les langues d’ailleurs”

  1. Luc 23 juillet 2011 à 13:23 #

    Ah! Le fameux programme Explore! Un mois de party continu… des beaux gars, des belles filles, beaucoup d’alcool, pas de lendemain…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :